L’entreprise assume ses responsabilités

Toyota et ses objectifs de développement durable

Quelle est la responsabilité assumée par un groupe ou un constructeur automobile? Toyota ne laisse le soin à personne d’autre de répondre à cette question et s’est fixé six objectifs ambitieux en matière de durabilité. D’ici 2050, le constructeur nippon veut non seulement réduire ses émissions, mais aussi en restituer une partie à l’environnement.

Le CEO de Toyota, Akio Toyoda (63 ans), est un homme qui parle clair. «Les voitures que nous produisons et pratiquement toutes nos autres activités émettent du CO2. Je suis sûr que le problème du réchauffement climatique et des émissions de CO2 est une question qui aura une influence fondamentale sur notre mode de vie dans le futur», écrit Akio Toyoda dans l’avant-propos du dernier rapport environnemental publié par le groupe. «En tant qu’entreprise dont la vocation est l’activité automobile, il est de notre responsabilité de poursuivre les efforts de nos prédécesseurs et d’affronter les problèmes environnementaux.»

Dès 2015, Toyota avait créé le Toyota Environmental Challenge 2050. Son objectif: réduire à zéro l’impact sur l’environnement dans l’ensemble du groupe d’ici 2050. Et ce n’est pas tout: chez Toyota, on ambitionne de laisser le monde dans un meilleur état qu’il était auparavant. Le message: toute l’entreprise travaille à la durabilité. Non seulement à court terme, mais aussi à long terme et dans tous les domaines – et en allant jusqu’au bout de ses idées. Pour y parvenir, Toyota a défini six objectifs.

Le premier des défis ciblés concerne les véhicules neufs. Il consiste à réduire les émissions de CO2 des véhicules produits de 90 % d’ici à 2050 par rapport au niveau de 2010. Le deuxième défi porte sur le cycle de vie des voitures: il vise une conception plus respectueuse de l’environnement pour optimiser les émissions produites tout au long de leur cycle de vie. Le troisième défi concerne la production: tendre vers zéro émission de CO2 pour les sites de production – grâce à l’emploi d’énergies renouvelables et de technologies optimisées.

Le quatrième défi est axé sur l’eau: pour limiter la consommation d’eau pendant la production, Toyota développe des méthodes de gestion rationnelle des eaux usées permettant de réutiliser plusieurs fois l’eau ou de la restituer au cycle local en toute sécurité. Le cinquième défi porte sur le recyclage: aujourd’hui par exemple, 95 % des composants du RAV4 sont réutilisables ou recyclables. Enfin, Toyota se propose un sixième défi lié au rapport entre l’homme et la nature: le soutien du développement urbain durable et d’autres initiatives en faveur de l’environnement – sur les propres sites du groupe et dans le monde entier. Avec pour finalité: promouvoir l’avènement d’une société en harmonie avec la nature.

Ces ambitions étonneraient plus d’un constructeur automobile concurrent. Mais pas chez Toyota: car cette démarche fait partie de la recherche permanente de l’amélioration, inscrite dans la culture d’entreprise et profondément ancrée dans l’ADN de la société. Le «Toyota Way» initialement couché sur le papier en 2001, est basé sur cinq principes fondamentaux: le courage de relever les défis avec créativité («Challenge»), l’optimisation continue («Kaizen»), la prise des bonnes décisions basée sur la pleine compréhension de la situation («Genchi Genbutsu»), la communication sincère avec toutes les parties prenantes («Respect») et le «Teamwork».

Avec son modèle Mirai, premier véhicule de grande série à pile à combustible alimentée à l’hydrogène, Toyota a déjà montré vers où nous conduit le futur: vers une mobilité entièrement sans émissions. Ceci dit, la solution de mobilité la plus pratique actuellement reste la propulsion hybride. Les véhicules hybrides de Toyota préservent d’ailleurs autant l’environnement que le porte-monnaie de leurs propriétaires.

Ils sont équipés de la toute dernière génération de moteurs hybrides Toyota commercialisée ces dernières semaines et ces derniers mois. Pour le constructeur, 2019 est l’année de toutes les nouveautés: car il n’a jamais lancé autant de modèles, dont plusieurs sont proposés avec des primes très intéressantes. Les Toyota Collection Test Days sont l’occasion rêvée de tous les essayer: du 23 au 25 mai chez votre partenaire Toyota de confiance. À titre d’exemple, les cinq modèles hybrides phares ci-après.

Toyota Corolla Touring Sports Hybride

La Toyota Corolla est la voiture la plus vendue du monde: depuis 1966, environ 46 millions d’autos de ce nom ont sillonné les routes. La toute dernière Corolla est aussi une voiture internationale. Mais européenne: sa variante Combi Touring Sports, très prisée en Suisse, a été développée en Belgique. Même sur les sièges arrière, elle offre beaucoup d’espace et de confort aux jambes, plus, bien sûr, beaucoup de place pour toute la famille. Avec les bagages. Des vélos? Un sac de golf? Le chien? Les valises des vacances? La Corolla Touring Sports avale presque tout. Et se distingue par ses détails futés: le revêtement du sol du coffre est couvert d’un côté d’un tapis et de l’autre de plastique. En un tournemain, cette Toyota est prête pour des transports ardus. Et avec la Smart Key en option dans la poche, on peut ouvrir le hayon en appuyant simplement du pied sur le senseur. Il est disponible en trois variantes de motorisations dont un Hybrid de 2,0 l développant 180 ch.

Toyota RAV4 Hybride

Il a été le premier avant tous les autres: le SUV compact RAV4 lancé par Toyota il y a un quart de siècle est à l’origine d’une toute nouvelle tendance. Actuellement, on a droit à la toute récente cinquième génération de ce pionnier du genre. Avec le RAV4, Toyota a réussi un gros coup: son design dynamique le destine aussi bien à la ville qu’aux chemins de campagne. Avec, de surcroît, des technologies décoiffantes, dont jusqu’à 20 systèmes d’assistance qui rendent la conduite plus sûre et plus agréable. Il faut y ajouter des fonctions en option que ses concurrents ne proposent actuellement, le plus souvent, que dans leur gamme supérieure. Ainsi le rétroviseur numérique assure la vue arrière jusqu’au toit, même quand le coffre est plein. Ou alors la caméra à 360° qui fait du parcage un jeu d’enfant. Le RAV4 existe aussi en version hybride, même avec le système tout-terrain AWD-i.

Toyota Camry Hybride

Confortable, racée, écologique: la nouvelle Toyota Camry est une luxueuse berline jouissant d’une expérience hybride de vingt ans. Une auto comme faite pour le voyage, mue par un nouveau moteur hybride de 2,5 litres offrant, notons-le, 218ch. Toyota parle de son Dynamic Force Engine et de sa puissance parfaitement équilibrée. Même à bas régime, elle offre un couple élevé, et quand les tours montent, les performances font pareil. L’intérieur de la Camry se distingue aussi par son confort et son raffinement. Pour le chauffeur et le copilote, mais pas seulement, car il y a de la place pour la tête, les épaules et les genoux de tous les passagers. Ces derniers peuvent y régler la musique et l’air conditionné grâce à un appareil multifonction. Un générateur à ions assainit l’air de la voiture et rend les bactéries inoffensives.

Toyota Yaris GR Sport Hybride

Dans le sport automobile, l’homme et la technique ne font qu’un. Il en va de même pour Toyota. La section course du fabricant japonais, Gazoo Racing, est présente dans de nombreuses séries. Egalement avec sa Yaris dans le Championnat du monde de rallyes. Avec un certain succès: en 2018, Toyota Gazoo Racing a même remporté le titre mondial des constructeurs! Avec cette nouvelle Yaris GR Sport, Toyota transpose du rallye à la route les caractéristiques de la voiture championne du monde. Ce modèle sportif est proposé avec des jantes exceptionnelles en alliage léger de 17 pouces et un toit noir à deux tons, un spoiler arrière et une grille de refroidissement à rayons. Cette voiture est 11 millimètres plus basse que le modèle standard et tient encore mieux la route, l’espace entre les pneus Bridgestone Potenza et le pare-boue n’a qu’une largeur de 18 millimètres. Et, bien sûr, la Yaris GR Sport dispose aussi d’un système complètement hybride.

Toyota Corolla Hybride

Cette Corolla flambant neuve n’existe pas seulement en variante Combi mais aussi en Hatchback, petit bolide urbain. Grâce à la puissante plateforme Toyota New Global Architecture (TNGA), la version Hatchback de la Corolla offre une excellente maniabilité et un centre de gravité assez bas. Résultat: une tenue de route encore meilleure dans les virages. Bien entendu, Toyota installe ici aussi la technologie la plus avancée: sur le tableau de bord trône un écran couleur de 7 pouces qui affiche au choix un tachymètre classique, sa simple version digitale ou un plan à e et 3D. Au-dessus de la console médiane, il y a en plus un écran tactile de 8 pouces. La Toyota Corolla Hatchback existe en trois variantes de motorisation, dont deux entièrement hybrides (l’une de 1,2 l développant 122 ch et l’autre de 2,0 l pour 180 ch).

Comment conduire une hybride

L’offensive innovante de Toyota couvre une multitute de segments bien distincts. Pour autant, ces nouveautés ont un point commun: elles sont toutes équipées d’une motorisation hybride. Et c’est une chance, car il s’agit de la solution la plus pertinante à ce jour. Ils regroupent les avantages de la technologie bien rodée du moteur à combustion et celle, prometteuse, de la mobilité électrique. Ils sont écologiques, économes, raisonnables, et parfaits pour la Suisse. Au démarrage, toute la puissance électrique est à disposition. A plus hautes vitesses, jusqu’à environ 50 km/h, la motorisation tout-hybride permet de glisser presque sans bruit, à l’économie et sans polluer. A pleins gaz, le moteur à combustion et l’électrique s’épaulent et, grâce aux réserves de puissance dégagées, permettent de doubler sans coup férir. Parfois, la technologie hybride semble presque un peu magique. L’équilibre entre essence et électricité, la récupération intelligente de l’énergie, l’immense autonomie, tout ça, le système hybride le règle par lui-même. Résultat: on roule plus détendu, plus économiquement et avec classe. Et ce, sans devoir faire quoi que ce soit. On accomplit au passage un geste en faveur de l’environnement (et de ses propres finances) grâce à une consommation d’essence très basse.

Réserver un essai sur route!
Réserver un essai sur route!
Brochures
Brochures